12 et 13 septembre 2020: Le tour des Amazones

Les Amazones font leur tour

Les 12 et 13 septembre prochain, 18 femmes touchées par le cancer, ainsi que des soignants, parcourront près de 120km à vélo pour se remobiliser par le sport, après et pendant les traitements, et partager une expérience collective en faisant parler de la maladie en prémices d’octobre rose.
Qui sont les Amazones ?
« Nous sommes des femmes touchées par le cancer, et des soignants impliqués au quotidien auprès des malades. Ensemble nous avons créé l’association « En avant les Amazones », le nom faisant à la fois référence aux opérées du sein bien sûr, mais surtout aux femmes fortes et combattantes que nous sommes face aux multiples obstacles de la maladie. « En avant » symbolise l’idée du mouvement, celui qui nous fera dépasser les barrières que la maladie a dressé sur notre route… »
Comment en êtes-vous arrivées là ?

« On sait que l’activité physique joue un rôle primordial pendant le traitement, pour limiter la fatigue, et après celui-ci, pour diminuer les risques de récidives (jusqu’à 30%). L’activité physique permet également de se sentir mieux mentalement.

Il y a donc beaucoup d’enjeux à rester active autant que possible. Mais il n’est pas toujours aisé d’intégrer un club ou une activité alors que nos corps ont été amoindris par la maladie et que la fatigue rend chaque geste plus difficile.

Ce projet est ainsi né pour permettre à des femmes ayant traversé l’épreuve du cancer de se remettre en mouvement, de reprendre prise sur leurs vies mentalement et physiquement, de se soutenir mutuellement. Redécouvrir ses capacités, reprendre confiance en soi, se sentir poussée en avant par la force du groupe et pouvoir aller à son rythme. Tels sont nos objectifs.

En 2018, nous avons décidé de relever un défi : faire le tour du Haut-Rhin à vélo. Quatre jours et près de 240km pour se remettre en selle au sens propre comme au figuré, pour reprendre confiance en soi et ses capacités, pour se remettre en mouvement et se découvrir capable de plus que ce que l’on croyait. Quatre jours pour partager une aventure humaine, pour être solidaires et s’entraider. Quatre jours pour coopérer, entre patientes et soignants, pour se comprendre mutuellement. Quatre jours pour faire parler des cancers, de leur prévention, et des parcours de celles qui y font face et de celles et ceux qui les soignent ».

L’année suivante, il était évident que nous devions remettre ça, et nous avons accueilli de nouvelles Amazones, qui à leur tour ont découvert qu’elles étaient capables de repousser leurs limites.

Nous en avons profité pour proposer une table ronde sur le sujet : « Le cancer, et après ? » à Rouffach, qui était l’une de nos étapes. Des échanges, des témoignages, beaucoup d’émotions, et un désir d’aller encore plus loin dans notre démarche.

Cette année a été à la fois difficile à cause de la crise sanitaire que nous avons tous traversée, et riche dans le tournant que nous avons pris en essayant d’aller plus loin encore, et en proposant de nouvelles activités au sein de l’association. C’est ainsi que dès l’autorisation de reprendre les activités en plein air, nous avons pu bénéficier de séances de réentraînement à l’effort par le biais d’une coach en sport santé, Christel Chaumartin, qui complète parfaitement nos sorties à vélo, et permet à chacune de reprendre confiance en ses capacités à son rythme. Nous espérons pouvoir continuer cette formule qui est un vrai plus pour nous. »

Pourquoi le vélo ?

« Parce que la randonnée à vélo est une manière douce et progressive de reprendre une activité physique et de se remettre en mouvement. Au programme, 50 à 60 km par jour, principalement sur des voies vertes. Nous ne visons pas la performance… Et non, nous ne rivaliserons pas avec le tour de France !

C’est le dépassement de soi, pour soi, qui compte dans ce projet. Aussi, certaines ne participeront qu’à l’une ou l’autre étape, d’autres choisiront un vélo électrique, mais toutes nous ferons au mieux en fonction de nos possibilités.

Chez les Amazones, c’est le projet qui s’adapte aux personnes et pas l’inverse».

Le parcours et les étapes :

« Cette année, nous avons dû revoir nos objectifs à la baisse, compte tenu des circonstances actuelles.

Nous avons prévu un aller-retour au départ de Mulhouse et à destination de Ranspach, en passant par Ensisheim. Ca nous fera presque 60km par jour, principalement sur des voies cyclables, et au maximum dans la nature.

Nous dormirons au Camping « Les Bouleaux » de Ranspach».

Et après ?
« Le tour annuel des Amazones n’est pas une fin en soi, mais plutôt la cerise sur le gâteau, après avoir trouvé le courage de pousser la porte et de remettre le pied à l’étrier. Aussi, après le tour, nous continuerons à pédaler tant que le temps nous le permettra et nos entraînements hebdomadaires se poursuivront. Il nous arrive de proposer d’autres activités, et nous avons encore pleins de projets en tête ».
Vous souhaitez nous rejoindre ?

Les conditions pour adhérer à notre association sont les suivantes :

  • être une femme
  • avoir eu un cancer, quel qu’il soit.

Si vous n’entrez pas dans les critères, vous avez la possibilité de

  • nous suivre sur notre page Facebook
  • nous soutenir en faisant un don déductible des impôts à notre association qui voudrait que jamais l’argent ne soit un frein à ce que l’une d’entre nous puisse avoir accès à nos activités.
Nous contacter
  • Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Alice Tron de Bouchony (organisation) : 06.85.59.49.79
  • Estelle Lang (organisation) :06.23.07.43.77

Merci à tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à la construction de ce site.

compteur visiteur html